web: services web et publicité internet Google.

Garantie premières positions et augmentation de visiteurs avec la publicité sur internet.

web: services web et publicité internet Google.

Garantie premières positions et augmentation de visiteurs avec la publicité sur internet.

Si les agences et les courtiers immobiliers s’inquiétaient de la tendance en début d’année, avec un prix du m² de plus en plus exorbitant, le marché immobilier français reste tout de même florissant. C’est dû notamment à une chute des taux de crédits immo qui incite toujours les particuliers à emprunter plus et à investir davantage. La France pourra alors dire merci aux solutions de financement bancaire qui maintient davantage la stabilité du secteur.

A chaque ville son prix

La tension immobilière se généralise en France. Toutes les régions sont touchées par cette tendance avec une augmentation des prix de 0, 7 à 2,7 % en moyenne. Bien évidemment, Paris reste toujours en tête pour ce qui est du marché le plus cher de l’hexagone. Mais cette hausse des prix ne décourage pas les investisseurs qui peuvent actuellement profiter d’un meilleur rachat de crédit à taux bas afin de financer leur projet. Avec un simulateur de prêt immobilier en ligne, on peut facilement trouver la meilleure offre au meilleur prix. Outre la baisse des taux, les agences séduisent de plus en plus les Français grâce à des conditions d’octroi de prêt un peu plus faciles. Même Orpi, une des agences les plus chères du moment, profite de la situation. Pour information, auprès de cet établissement, le taux se négociera à 1,5 %.

Une légère augmentation du nombre de transactions immobilières en 2019

Même l’insécurité causée par le mouvement des Gilets Jaunes n’a eu que peu d’incidence sur le marché immobilier français. Dès les 3 premiers mois de l’année 2019, une légère augmentation du nombre de transactions immobilières a été constatée. Que les agences se rassurent ! L’Adresse comptabilise entre autres 2 % de chiffre d’affaires en plus contre 2,5 % chez Laforêt et 10 % chez Orpo et Century 21. La chute du marché, prévu par les analystes semble ne pas vouloir pointer le bout de son nez.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.